La bière artisanale et ses fûts: BYB La French Binch vous explique tout

On le sait, lorsque l’on passe à la bière artisanale, tout de suite on est perdu avec les fûts… il faut dire que les fabricants se sont peu compliqués la vie ! 

Il est clair qu’avec les bières industrielles au moins c’est simple : fût inox avec une tête creuse ou une tête plate ! Mais non, nous on aime bien quand c’est complexe, différent, unique, parfait en somme ! C’est ça l’esprit craft de la bière artisanale française !

Il faut savoir que ce n’est pas un choix pour les brasseurs de micro-brasseries d’opter pour les fûts en plastique : ce n’est pas pratique, ils coûtent chers, ce n’est pas réutilisable et c’est encombrant! Mais il faut se rendre compte qu’avoir un parc de fût en inox, la logistique à mettre en place et les rendements demandés doivent être important. Alors en attendant de pouvoir être la future grande brasserie, les petits brasseurs font avec ce qu’ils peuvent et s’attachent à démontrer leur savoir-faire et la qualité de leurs bières.

Quoiqu’il en soit, je pars pour un petit cours alors ouvrez bien vos oreilles. Il existe 3 types principaux de fûts en plastique, et chacun de ces fûts a ses particularités, avantages comme inconvénients : 

  • Keykeg
  • Polykeg
  • Dolium

 

Le Keykeg : la star de la bière artisanale

 

La Brasserie Le Détour ! a choisi les fûts Keykeg

Voici à quoi cela ressemble. Il s’agit d’une poche à l’intérieur du fût plastique. Lorsque vous branchez votre fût à la tête de ligne, le gaz va venir pousser la poche de bière par dessous et la faire remonter. 

Les avantages : 

  • Pas de frais de consigne
  • Longue conservation après avoir percé le fûts : plusieurs semaines
  • Tirage possible jusqu’à la dernière goutte du fût quasiment
  • Dégazage facile grâce au système mis en place et donc facilité à l’écraser afin de le recycler
  • Vanne de sécurité automatique qui empêche la pression d’excéder les 4.1 bar

Les inconvénients : 

  • Utilisation d’une tête spécifique : tête keykeg
  • Soutirage par le haut peut générer beaucoup de mousse

 

Le Dolium : le challenger de la bière artisanale

 

Les fûts Dolium ne sont pas très sollicités parmi les partenaires BYB La French Binch

Le dolium n’a pas de particularité par rapport à comment la bière est contenue à l’intérieure.

Les avantages : 

  • Pas de frais de consigne.
  • Il a été conçu avec des poignets afin que son transport soit plus simple lorsqu’il est rempli (essayez de porter plusieurs fûts les uns après les autres sans avoir de quoi les tenir!).
  • Il est recyclable, il suffit de le décompresser avant de le mettre à la ben et de bien l’aplatir. Son système de branchement est la tête plate.

L’inconvénient :

  • Est qu’il est à usage unique.

 

Le Polykeg : la Rolls Royce de la bière artisanale

 

Le Polykeg est utilisé par la Brasserie Elixkir parmi les partenaires BYB La French Binch

Je vous présente un peu la rolls royce des fûts plastique. Il est beaucoup plus opaque que les autres ce qui permet de mieux conserver la bière face à la lumière. 

Ses avantages : 

  • Pas de frais de consigne.
  • Tête standard de type S plus facile à utiliser pour les bars.
  • Tirage de la bière par le fond du fût avec plongeur.
  • Compatible avec toutes les installations de tirage.
  • Fût recyclable à 100%

Inconvénients :

  • Usage unique

 

L’inox : la bière artisanale se met sur son 31

 

La plupart des partenaires BYB La French Binch comme la Brasserie La Dilettante ont un parc INOX

 

Pour ce qui est des fûts inox, c’est un système qui est beaucoup utilisé par la grandes marques de bières industrielles. Ces marques sont installées sur le marché de la bière depuis plusieurs décennies, il est donc normal qu’elles soient adeptes de ce système. Elles ont eu le temps de passer par leurs galères comme nos charmant brasseurs à ce jour. 

Il faut savoir qu’avoir un parc de fût inox comprend plusieurs variables non négligeables :

  • La logistique doit être irréprochable : il faut mettre en place un système de navette entre fûts vides et fûts pleins afin de ne pas être en dessous du stock limite à la brasserie et ne pas laisser les fûts vides s’empiler chez les clients.
  • Système de nettoyage : c’est beaucoup de temps et d’argent à dépenser. Les brasseurs doivent employer plus de main d’oeuvre afin de s’occuper de ce point de logistique en plus.

Pour ce qui est du fût inox, il est possible d’avoir une tête creuse ou une tête plate. De nos jours, seul les groupes Kronenbourg et Heineken utilisent encore les têtes creuses. 

Les avantages : 

  • Pas de déchet plastique.
  • Circuit fermé des fûts.
  • Se dégrade difficilement.

Les inconvénients : 

  • La bière est en contact direct avec l’inox ce qui peut l’oxyder.
  • Le poids vide est beaucoup plus important que le fût plastique.
  • Stockage des fûts vides.

Vous l’aurez compris, le temps où un fût explosait est révolu ! Depuis une dizaine d’année, des sociétés ont vu le jour mettant des techniques au point afin de vous fournir le meilleur des contenants. 

Pour résumer les avantages et inconvénients des fûts plastiques : 

  • Vous n’avez pas à débourser de consigne lors de votre première commande.
  • Les fûts sont recyclables.
  • Les fûts keykeg ont une durée de vie beaucoup plus longue que n’importe quel fût si celui-ci est branché grâce à sa poche en aluminium.
  • Transport léger.

Les inconvénients : 

  • Usage unique.
  • Pour le keykeg la tête n’est pas compatible avec un branchement standard.

Mais heureusement pour nous, comme la bière artisanale a le vent en poupe, de plus en plus de brasseries ont les moyens de pouvoir s’offrir un parc de fût en inox. Cela résulte aussi de leur engagement écologique, beaucoup de brasseurs sont très portés sur ce sujet et cela leur tient à cœur de pouvoir passer le plus rapidement possible sur ce système de fût. 

Et bien maintenant que vous savez tout sur les fûts, vous n’aurez plus peur de prendre de la bière artisanale à la pression !