Le Made in France : une mode devenue gage de qualité pour nous, consommateurs français.

 

 

D’où vient la tendance du Made In France ?

Remontons quelques décennies en arrière, la mondialisation bat son plein, les entreprises délocalisent leur production, les biens de consommation ne connaissent plus de barrières, on parle alors d’échanges: les produits sont rarement commercialisés autour de leur lieu de fabrication. La quantité au détriment de la qualité.

Consommer local n’est pas qu’une tendance; cela permet de résoudre plusieurs problèmes auxquels notre société fait face. En effet, dans l’actualité, les sujets qui reviennent le plus fréquemment sont :

  • L’écologie et le développement durable : quel monde allons nous laisser derrière nous ?
  • L’emploi : comment satisfaire la quête de sens recherchée par les nouveaux arrivants sur le marché du travail? comment employer le nombre de chômeurs croissants en France ?

Faire attention à l’origine de nos produits, cela signifie regarder la qualité des produits, mais éventuellement atténuer ces problèmes aussi :

  • Vers une consommation plus écologique et durable : une production locale engendre moins d’émissions de CO2 qu’avec des produits fabriqués à l’autre bout de la Terre.

Il faut savoir qu’il existe des lois qui restreignent nos exploitants de terre quant aux produits de fabrication française. Un exemple parmi tant d’autres, un agriculteur ne peut pas utiliser n’importe quel pesticide et surtout à n’importe quelle dose.

 

  • French quality (la qualité française) : nous, consommateurs Français avons une exigence supérieure par rapport à certains autres pays. Nous avons une image internationale du luxe et faisons parti du trio (Allemagne, Italie et France) dont la qualité de certains secteurs est réellement mise en avant. Cela fait plusieurs années que des marques indépendantes se lancent afin d’avoir une production locale ou du moins plus proche (Europe, Maroc). L’ultra-local revient au cœur des débats pour mettre en avant le savoir-faire français, cette fameuse french touch.

 

100% d’ingrédients français pour La Française (Golden Ale de la Brasserie L’Instant)

  • Des emplois créés, une économie relancée : certains secteurs sont en manque de main d’oeuvre. Le fait de relancer la production en France pourrait permettre de favoriser l’emploi dans certaines régions qui sont désertées. Ces relocalisations auraient in fine un effet positif sur l’économie interne à cet espace géographique. Imaginons qu’une entreprise relocalise sa chaîne de production à côté de chez vous, des foyers viendraient s’installer à nouveau dans votre ville, des commerces pourraient rouvrir et la consommation serait relancée.

 

Toutefois, il faut aussi mettre en évidence les mauvais côtés de la consommation pro-française:

  • Certains secteurs sont inexistant de nos jours : la France a totalement abandonné certains secteurs de production. Par exemple, essayez de trouver une télévision fabriquée en France ? Il faut s’avouer vaincu sur certains objets d’utilisation de tous les jours !
  • Le prix du local : consommer français est un vrai coût. Quand on a un petit porte monnaie, on choisit plus facilement le prix à la qualité. C’est dans ces moments où l’on faiblit facilement afin de soulager ses dépenses.

 

Le contexte actuel met un point d’honneur à consommer français, mais surtout met en avant nos manières de consommer actuellement.

Nous sommes un pays agricole historiquement parlant, nous produisons plus que nous consommons, alors pourquoi consommer des fruits et légumes provenant de pays frontaliers ou d’autres continents alors que nous produisons nous-même ce type d’aliment ? C’est une question qui a ses controverses.

Nous entrons dans une ère où la consommation responsable est plus que d’actualité due aux changements climatiques auxquels nous faisons face.

Nous avons la chance, malgré la mondialisation, d’avoir des agriculteurs compétents mais aussi courageux de tenir leur barque alors que la tendance globale de consommation de produits français était à la baisse. Nous pouvons soutenir ces personnes qui se dévouent afin de garder la tête hors de l’eau.

J’ai trouvé un témoignage qui donnait du sens à mes propos : si la tendance globale est en faveur de la consommation made in France, alors un cercle vertueux se mettra en place, le prix de nos chers produits français verra son prix baisser. C’est ce que l’on appelle l’économie d’échelle (cela correspond à la baisse du coût unitaire d’un produit car les quantités produites sont en augmentation).

 

BYB La French Binch pour modifier sa consommation ?

 

Tous les efforts sont les bienvenus, je parlais du coût qu’engendrerait le fait de ne consommer que français. Et bien faites des choix, au lieu de changer totalement votre manière de consommer, regardez ce qui vous paraît le plus simple à mettre en place.

Je vais vous expliquer, comment j’ai réussi au fil du temps à changer ma consommation.

Tout a commencé grâce à mes recherches, je me suis énormément renseignée sur les pratiques à suivre.

Pour tout ce qui est alimentaire, j’ai tout simplement pris en compte les saisons. Il faut savoir dire non aux framboises en plein mois de décembre !

Pareil pour la viande, nous sommes habitués à manger de la viande et du poisson à tous les repas, si vous vous imposez de n’en manger qu’un repas sur deux par exemple, vous pourrez mieux sélectionner votre viande (les matières grasses, l’origine, la qualité…).

 

Au niveau des boissons, il a été encore plus simple pour moi, je travaille chez le premier distributeur de brasseries 100% indépendantes et 100% françaises : BYB La French Binch. Il est donc de mon devoir de boire français, artisanal et local qui plus est !

Nous avons un savoir-faire brassicole qui est excellent, mais malheureusement pas assez mis en avant. Grâce au boom de ces dix dernières années, la consommation de bière artisanale a vu ses chiffres exploser ! De plus en plus de lieux tels que des restaurants, des bars, des lieux éphémères veulent avoir une offre de bière artisanale. C’est tout simplement dû au fait que les consommateurs en demandent de plus en plus.

Mais il faut dire que depuis ces cinq dernières années, le nombre de brasseries (entreprises brassant leurs propres bières) ne fait qu’exploser. Il est passé d’environ 280 en 2010 à plus de 2000 en 2020. C’est une vraie offre qui se déploie pour le consommateur français ! Chez BYB, on travaille tous les jours pour vous dénicher les meilleures brasseries françaises, au juste prix, et pour que chacun puisse retrouver ces bières artisanales dans les endroits les plus cool de Paris et sa banlieue !

 

J’espère qu’après ces doux mots sur pourquoi consommer français, vous y voyez un peu plus clair ! Si vous avez des ami.e.s bartenders qui seraient intéressé.e.s alors faites le nous savoir. Vous pouvez également nous recommander si vous préférez grâce à ce document !
Et si vous êtes CHR, pensez également à nous contacter.

 

Enfin, ce qu’il faut retenir c’est : vive la France et vive la bière artisanale française !

 

Bisous Mousseux